mardi 28 juin 2011

Narbonne



Charles Trenet a fait de Narbonne sa ville-souvenir en lui léguant sa maison à condition qu’on n’en fasse pas un musée. C’est juste la maison natale du Fou Chantant, avec ses meubles, ses objets, ses disques et les souvenirs de sa carrière. On peut la visiter mais ce n’est pas un musée. Du coup on est partis pour un Trénetour : expérimenter les formules de voyage ou les destinations suggérées par les titres de ses chansons. On en a trouvé pas mal.

Et justement comme on n’avait pas beaucoup de temps avant le train on a testé la formule la plus simple : trouver un Jardin extraordinaire pour pique-niquer. Le parc de la Révolution.
Ah, on allait oublier, à Narbonne il y a aussi un chouette Musée du Téléphone.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire