samedi 18 juin 2011

le Train des Pignes



Pour aller de Digne à Nice on quitte la SNCF pour la compagnie des Chemins de Fer de Provence et son fabuleux Train des Pignes ainsi nommé parce qu’à ses débuts, il y a exactement 100 ans, on alimentait la loco avec des pommes de pin. Aujourd’hui c’est un autorail rouge ultramoderne qui nous emmène le long d’une succession de torrents aux eaux gris vert (l’Asse, le Verdon, la Vaïre, le Coulon, le Var ) dans des paysages de montagne fantastiques : demoiselles coiffées, éperons rocheux, ruines de châteaux forts, villages fortifiés, maisons troglodytes… Les Chemins de fer de Provence c’est nettement plus épique et peinard que la SNCF. De temps en temps le train s’arrête quelques minutes pour en laisser passer un autre. Du coup tout le monde descend sur le bord des voies pour fumer, prendre des photos ou même visiter l’exposition de fossiles de la gare de Barrême. A Plan du Var il faut prendre un car à cause des travaux sur la voie. Mais à l’entrée de Nice on remonte dans une vieille automotrice déglinguée et cahotante qui fait un boucan d’enfer sur des rythmes syncopés. Des riffs de batterie jazz pour notre première vision de la mer et de la Baie des Anges.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire