jeudi 25 août 2011

Dax



La petite station thermale landaise de Dax porte le même nom que l’indice boursier allemand (acronyme de « Deutscher AktionindeX »). Une homonymie fâcheuse en ces temps de débâcle financière. 
La ville doit sa bonne fortune à ses sources d’eau chaude, «radioactive » selon un guide des années 60 trouvé à Emmaüs. Un adjectif qui n’est plus très utilisé dans la propagande touristique actuelle. Mais de l’eau à 64 ° continue bel et bien  à couler en plein centre ville crachée par la gueule de têtes de lions en bronze aux babines vérolées par les ions. Comme c’était l’heure du pique-nique on a essayé d’y faire cuire des œufs durs. Echec. Après 35 minutes sous le jet et nonobstant la radioactivité ils étaient encore loin d’être ne serait-ce qu’à la coque.
En revanche on doit pouvoir préparer sans problème de la purée Mousseline, des Bolino voire une infusion Saveur du Soir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire