samedi 6 avril 2013

Bitche

 

Bitche est une ville de garnison en plein déclin. Le Quartier Teyssier-Jouart, fraîchement évacué – il y  encore des guirlandes garnies d’ampoules sur l’esplanade- offre le spectacle grandiose d’un immense parc rasé de près, bordé de bâtiments militaires fantômes aux portes et fenêtres murées avec des parpaings. Une véritable œuvre d’art contemporain.
Du temps de sa grandeur Bitche a failli avoir sa place à Paris, et même dans le XVIe arrondissement. Mais il y fut renoncé à cause d’une fâcheuse homophonie, bitch signifiant putain en anglais. Du coup on la baptisa : place des Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire